Entiers

Il a fait de son travail, qu’il investit de passion, sa cour de récréation, la joie lui ayant été interdite à la maison.

Mais il en fait de trop.

Alors, aujourd’hui, il se prive de récré pour retrouver son foyer. Intérieure flamme. Vivant enfin.

*

Elle est au bout du bout de son analyse, et elle raconte que désormais, dans ses rêves si angoissés et qui revenaient, là où elle baissait sa culotte pour uriner et pas « closet » était wc, si elle découvre son sexe de femme elle soulage debout son besoin, discrètement « comme un mec » ; et si c’est son sexe d’homme qui lui vient la nuit d’après, elle s’assied sur le couvercle protecteur.

Et son rêve est doux à souhait. Comme sa vie désormais.