Faire cas de lui


Il n’a de cesse de me demander mon approbation à, de l’entre-séance, chaque décision. Et moi je n’ai ni réponse ni jugement. Ce serait projection. Et il en a déjà bien trop autour de lui : il sait déjà trop de son refoulement. Puisqu’il s’y complait, à le faire tourner si vaillamment, je me plais moi, en l’accompagnant, à m’adresser à lui en initié, Et décortiquer, comme un poisson pané, ce processus qu’il met en place à chaque fois. Et lui donner à voir comment ce qu’il sait faire, il le sait déjà. Et que le faire du faire, peu importera. A moins que… il soit.

Alors, cette fois-là, c’est à partir de moi, qui échappe à cette ronde-là, qu’il fait ce qu’il sait faire. Et, à l’entre-séance, il consulte une voyante. Et il dit devoir me le dire. Et il dit en avoir honte. Ne pas y croire plus que ça, et, en même temps, ses yeux brillent de toutes ces histoires recueillies là-bas : un long voyage à faire, beaucoup d’argent entre ses mains, un choix de métier-aventure qui lui sied.

Manque toujours la femme dans ce scénario : elle n’a pas de mot.

Pour ce qui est du casting, en nous choisissant elle et moi, il en tient deux d’un coup ! Vaillant petit tailleur d’un jour.

Ce n’est pas cela que je lui renvoie. Je le renvoie à lui, et à son jeu préféré et de jadis. Ce processus anachronique pour construire et reconstruire sa vie sans jamais la vivre :

- Maman, maman, raconte-moi l’histoire de ma vie dont je serai le héros…

Et comme dans la chanson de Françoise Hardy, « faire des ronds dans l’eau… »

*
Tourner en rond et à reculons : névrose d’attachement…
D’abandon, de castration, sont d’autres termes employés dans la littérature et la clinique psychanalytique. Mais pour l’inconscient, resté ancré là-bas, la nuance n’existe pas.
*

Je suis heureuse de démarrer par ce « cas », le partage de mon expérience clinique avec une visée didactique d’imprégnation par la rencontre sensible écriture-lecture, davantage que par la compréhension rationnelle des concepts ou des situations décrits.

Ce sera désormais le sens donné à la rubrique « Croisements ». En vous remerciant de votre confiance et assiduité. Vous êtes plus de 5000 à voir à travers vous&voies, dans l’année écoulée.