Transfert interrompu

De rouge sont veinés les yeux, emplie la bouche, débordant le ventre fertile. De noir sont leurs creux une fois de vie vidées. Ou quand il est loin.

*

Chaque marche est dévalée. Point de hâte. Mais d’usage mal retrouvé, des membres qui là haut ne servent à rien.

Inconsciemment démembrer. Fouiller. Arracher. Serrer. Puis rendre, et maladroitement couturer. Coeur et ventre inhabités.

*

Au moment des adieux murmures chassent les mots précieux. Echange de banalités sans nom. Sourires et baisers au vent.

Ce son qui baisse de ton. Ces souffles qui soufflent en dedans. En enfilade les dents. Les yeux déjà absents. Ils jouent tous sans illusion la même partition. Le chant, triste, d’abandon.

Qui bannit et donne autant.