Femmes savantes

Je cherche cavalier – je lance. – Pour faire deux pas de danse, et plus si le coeur s’annonce. Et ils sont deux dans l’assistance, hommes qui se révèlent danseurs. Mais dont « les cours sont trop loin » et « toi, femme à satisfaire au plus haut niveau de l’échelle ». Je n’aurais pas du avancer qu’en compétition jadis sur podium j’avais trôné. Pourtant, à tout instant de la vie, femme sait sans savoir faire ce que l’homme se dénie. Femmes savantes de Molière, laissons sentiments jaillir. Puisque que seuls, eux, nous relient.

**

Bain de douceur du soir que ce langoureux « Do You Wanna Dance » par Laurent Voulzy revisité.

*