Rendez-vous manqués

C’est manque d’imagination du regard et défaut de distraction profonde que d’avoir besoin de contes,

de voyages et d’extraordinaire, quand il suffit de fixer un peu ses yeux pour changer le connu en inconnu,

la vie en songe, le moment en éternité.”

Paul Valéry, Mauvaises Pensées et autres (1942)

Il m’aborde sur un réseau social. – Cela fait longtemps que je vous suis… Je ne crois pas que je puisse travailler avec vous, car je suis bien démuni. Mais peut-être qu’une rencontre, un rendez-vous ? Comme ça. Pour rien. Pour tout.

Et je lui donne vibrant accueil, chaleureux rendez-vous, sans plus attendre, et sans rien chercher.

Et il ne viendra pas. Car « je n’aurai peut-être pas mes obligations, à temps, complété« . Et que la vie est faite de rendez-vous avec soi manqués. Et de travaux d’Hercule, qui s’occupent, pour ne pas trop songer…

Etre béni des dieux. Ceux, sociaux, actuels. De toujours dictateurs. Expier ses fautes au lieu de manquements combler. Avec l’Autre, et humaine nature, en lien. Ce serait…

Etre libre, peu de chose et bien. Simplement humain.

**