Supervision initiatique

Intimiste et aux limites, au combat et au contact, passionnément et à la folie, au féminin et au masculin, sous les toits et au-dessus, c’est ainsi qu’André et moi aimons initier les coachs à l’art et aux délices de l’accompagnement.
Loin des bancs des maternelles du coaching ou des institutions spécialisées, sans diplômes ni tableaux noirs ou de papier, c’est aussi ainsi que nos aînés les psys apprennent et se développent. En compagnie singulière, à l’envi et à foison :

« Je dois à Victor Smirnoff quelque chose de très intime dans ma manière d’être psychanalyste. Quelque chose qu’il m’a transmis, ou qu’il m’a permis de m’approprier par moi-même – et je pense que ces deux possibilités vont ensemble. Il y a l’homme avec son humour, sa vivacité, l’intelligence et l’élégance, son intérêt pour la littérature, le cinéma, le théâtre, la musique, la peinture, la politique et la vie ordinaire de la cité. On devinait le gourmand, l’amoureux des femmes, l’homme du monde. Ainsi que la possibilité des colères, les intransigeances. Sa passion pour la psychanalyse, son engagement dans le travail, l’éthique, la transversalité à l’égard des théories. Tout cela, plus l’invention permanente de la rencontre, était toujours là, constituait le tissu de sa présence, et pourtant ne rend pas compte d’une allégresse joyeuse qui portait, stimulait. Je me sentais au chaud, il faisait bon être là avec lui à penser ensemble c’était confortable, cosy, intense. »

Heitor O’Dwyer de Macedo - Lettres à une jeune psychanalyste.

L’agenda des prochaines rencontres en bord de ciel :

  • La peur en coaching et à l’entour : 11 avril – 10h à 17h
  • Initiation au toucher relationnel : 18 avril – 14h à 17h
  • Happy Hour Existentiel : 18 avril et 15 mai – 17h30 à 19h30
  • Le triangle dramatique : 24 avril – 10h à 17h avec André et Claire Melchiori.
  • Le coach et l’argent : 11 mai – 10h à 17h
  • Tragico-romantique, le coach entre les abysses et les étoiles : 24 mai – 10h à 17h. Un atelier inédit entre Claire et André