Comme un souffle

Ce n’est pas la raison qui nous fournit une direction morale, c’est la sensibilité
Maurice Barrès

C’était le mot que j’aimais ce matin sur FB.

Et ce soir, sur divan, voici qu’en bouche d’elle, comme un souffle,  il revient :

- Vous connaissez vos désirs et vous aimez la vie, que voulez-vous de plus ?

Et de suite ma vie intriquée, et ses coupes sèches, devient, un chemin de résistance victorieuse, sur  désir de l’autre et d’elle.

Et le temps ainsi passé, des instants de pure créativité, mes bagages étant largués.

- Nous allons, tout simplement, amplifier encore davantage votre désir, et qu’il triomphe et vous avec. Et tous ceux que vous aimez, puisque vous le partagez.

J’ai bien fait de m’allonger !

*