Qui-va-là

Qui va là ?

C’est le blanc qui répond

A cela

S’effaçant en silence

Ouaté

Perlé

Suite de riens

Fumée

Evaporée

Ce qu’attend l’Autre

Ni va ni viens

Soulagé

Mais non

Le blanc s’efface

La neige reste

Caresse et infiltre la terre

Reprend source

S’élève dans les airs et dessine

En une caresse

Une figure nouvelle

Esquisse

Trait

Volumes

Danse

Vie

Pirouette

Du hasard et de voltige…

 

De voltige et du hasard

est la vie

la vraie la pleine

Celle que j’embrasse 

A m’en brûler les ailes

Et dont figures impossibles

feraient jaillir la peur

Tant de peur

Pour moi à l’entour

Même si en dedans est belle

Belle à en mourir d’amour…

Paradis blanc

Neige qui va

En pente douce

Effacer l’Autre et soi

D’un Qui-va-là…

Ne laisser que toi et moi