Mars et Vénus sur le divan

Un atelier inédit et en duo, au féminin-masculin, sans tabous ni barrières entre les disciplines de l’accompagnement, pour mieux remonter aux origines et détricoter tout ce qui freine ou empêche la « danse des polarités » ; en soi, en coaching et dans la vie.

Guerre des sexes ou danse des polarités, rapports de force ou désir de parité, cohabitation passive ou alliance créatrice… Les relations que nous aimons tisser entre féminin et masculin prennent leurs sources tout à la fois dans nos histoires familières et de jadis (le couple parental, la fratrie, la cour d’école…) et dans notre imaginaire collectif (ainsi, par exemple, « le totem masculin » et « l’éternel féminin« ).

Tout cela agite en profondeur, et à notre insu souvent, notre manière d’aller dans le monde, d’accompagner nos clients et de nous développer (sous-traitance, partenariat, co-animation…).

Alors ce sont ces histoires-là et cet imaginaire intime que nous aimerons mettre à jour, explorer et détricoter dans cet atelier animé aussi au féminin-masculin.

Et, pour mieux remonter aux sources, nous inviterons chacun à un voyage en duo et en enfance ; l’enfance qui, à l’origine, est « asexuée » et indemne de toute culture et, en même temps, où le sexe est si présent ; comme un mystère à résoudre. De comment chaque enfant résout ce mystère dépend ensuite, et toute sa vie durant, son mode d’apprentissage et de connaissance (cf. Gérard Pommier, neurosciences et psychanalyse). Et de comment l’adulte cultive la complétude du masculin et du féminin dépend sa capacité de créer et d’entreprendre (cf. Joyce McDougall, bisexualité psychique vs « normopathie »).

A l’issue de cet atelier d’inspiration psychanalytique, sans tabous ni barrières entre les disciplines de l’accompagnement, chacun pourra :

  • démêler ses croyances et ses interprétations singulières, le poids du culturel et son ouverture au nouveau et à l’incréé…
  • mieux se repérer dans ses jeux familiers : transfert/contre-transfert, projection, déplacement, identification…
  • identifier tout ce qui freine ou empêche « la danse des polarités », intimement et en situation professionnelle : de coaching, de management, de création
  • s’ouvrir en profondeur à d’autres formes de relations, à partir d’une relation plus pleine avec soi-même.

Vous pourrez assister à cet Atelier en Fédération coach, à Lille, le 19 janvier 2013. Mais d’ores et déjà, et pour un travail en profondeur, un prototype est prévu le 15 Novembre de 10h à 12h à l’Atelier de l’Art de Changer. Posez votre candidature motivée si vous souhaitez y participer. Un homme et une femme seront retenus. Chacun travaillera pour soi, et sur le thème, en réflexivité. La participation individuelle est celle de tous nos ateliers en duo : 200 euros, payable à l’avance pour sceller l’engagement.

Kooples