oubli Archive

  • Allongé…
Allongé, tout s’allonge : le temps, la peine, l’horizon. L’horizon est allongé. Jamais debout. Toujours couché. Mais lui, même la nuit, il la passerait bien debout. Et que le temps s’arrête. Et la peine, et l’horizon. Et qu’il puisse embrasser son enfant. Et que nul ne le voit. Ni celui qui ne le regarde pas, [...]

    Sales temps

    Allongé… Allongé, tout s’allonge : le temps, la peine, l’horizon. L’horizon est allongé. Jamais debout. Toujours couché. Mais lui, même la nuit, il la passerait bien debout. Et que le temps s’arrête. Et la peine, et l’horizon. Et qu’il puisse embrasser son enfant. Et que nul ne le voit. Ni celui qui ne le regarde pas, [...]

    Continue Reading...

  • Conjuguer par tous les temps, les voix, les modes, les saisons, le verbe « aimer » est sa prescription. Car cet oubli est le cri de son inconscient. Et de connaître, comprendre, savoir, de l’homme vile transmission, est son symptôme mourant.
*
De son hiver sous la peau d’autres que lui
la rose se déshabille.
Peu importe s’il n’est pas le [...]

    Parole et guérison

    Conjuguer par tous les temps, les voix, les modes, les saisons, le verbe « aimer » est sa prescription. Car cet oubli est le cri de son inconscient. Et de connaître, comprendre, savoir, de l’homme vile transmission, est son symptôme mourant. * De son hiver sous la peau d’autres que lui la rose se déshabille. Peu importe s’il n’est pas le [...]

    Continue Reading...